Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Le bonhomme à ressorts

Suspendu au fil de la vie, le bonhomme à ressorts rebondit sur le monde !

Normalement, ça pousse !

Spectacle promenade à la rencontre des jardiniers et de leur monde

Normalement ça pousse ! - Teaser from Le Bonhomme à ressorts on Vimeo.

Présentation :

Promenons-nous sur les sentiers…

Entre vergers, champs et jardins, ce spectacle est une promenade à la rencontre des jardiniers.

Chaque jardin a son histoire, chaque jardin a sa sculpture, illustrant le lien entre lui et son jardinier. Sous les gestes du musicien, les sculptures prennent vie. Derrière les mots du comédien, les jardiniers nous ouvrent les portes de leur jardin… Et nous partons à la rencontre de cette relation qui unit le jardinier et son jardin, mélange de nécessité, d’enfance, de pragmatisme, de rêverie, d’habitudes ancrées et d’utopie.

Ce spectacle donne vie à une série de portraits de jardiniers. La façon dont ils cultivent et aiment leur jardin met en lumière leur rapport à la vie, à l’autre, au monde…

« Normalement, ça pousse ! » Quel que soit la façon dont nous abordons le jardin et par extension, le vivant, le « normalement » ne nous appartient pas. Il renvoie à ces forces de la nature que nous ne maîtrisons pas, et auxquelles, nous n’avons pas d’autre choix que de faire confiance.Cette expression « Normalement ! Ça pousse ! » rassemble les jardiniers dans leur plus grande force : leur foi inébranlable en la vie !


Normalement ça pousse ! est un spectacle déambulatoire destiné à être joué en extérieur (jardin, sentier, cour d’immeuble, dans le cadre d’une randonnée…). Il peut revêtir deux formes : celle d’un parcours-flânerie, d’une promenade dans un jardin, dans un parc, en pleine nature,… ou celle d’entre-sorts - répartis en cinq lieux différents - venant ponctuer la journée.

Sa forme scénique originale permet de créer une intimité avec le public stimulant son écoute et son observation l’imprégnant progressivement de l’atmosphère du jardin.Nous n’avons qu’un besoin, un peu de soleil et la lumière du jour…

« Il n’est pas pour moi d’occupation plus délicieuse que la culture de la terre... et pas de culture comparable à celle du jardin... Mais, bien que je sois un vieil homme, je ne suis qu’un jeune jardinier. »

Thomas Jefferson



preload