Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Le bonhomme à ressorts

Suspendu au fil de la vie, le bonhomme à ressorts rebondit sur le monde !

Regards sur la biodiversité


Actions culturelles menées en 2011, en partenariat avec le CPIE des Côtes de Meuse et l'association ASLV

Séjour de sensibilisation à l'environnement par la découverte de milieux naturel et la création artistique participative.

Découverte naturaliste : Catherine Bourada
Improvisation orale et corporelle : Robin Maso
Illustration végétale, land art : Martine Maso

Association s'adressant à des personnes handicapées mentales, l'ASLV a pour objectif l'organisation de temps de loisirs, de convivialité et de découverte. Pour ce séjour, elle rejoint le CPIE dont le projet associatif a pour principal objet de favoriser l'éducation à l'environnement à destination de tous les publics. Le fil conducteur du séjour a été d'amener les jeunes à découvrir la biodiversité des Côtes de Meuse à travers un regard original associant l'approche artistique développée par la Cie le Bonhomme à ressorts à l'approche environnementale du CPIE.
Afin de mêler l'aspect ludique des vacances à une découverte pédagogique et artistique des milieux naturels, nous nous sommes appuyés sur la complémentarité de nos approches (environnementales, sensorielles, sensibles et artistiques...). Notre volonté était d'aboutir à un séjour dont le projet s'adapte aux possibles de chacun pour qu'il reste une expérience collective dont la découverte, l'échange et le partage sont les moteurs.


Cheminer dans la forêt les yeux bandés, s'allonger dans l'herbe, écouter les criquets, fouiller le sol, grimper dans les arbres, patauger dans la mare, attraper les grenouilles, récolter, transformer, goûter les produits de la nature, s'aventurer dans la nuit, chasser ses peurs, explorer notre imaginaire... Ces activités ont été autant d'expériences vécues par les jeunes vacanciers pour les amener peu à peu à dépasser leurs appréhensions et à découvrir toutes les richesses et la beauté de la nature.
Au détour de ces escapades, les jeunes vacanciers ont traduit toutes leurs expériences en racontant et en créant. Dans la forêt, dans les vergers, au bord de l'étang la parole se libère et les mots chuchotés à Libella se transforment en histoires. Toucher les matières, mélanger les couleurs, la nature devient un terrain de création et les récoltes se transforment en oeuvres d'art.




Restitution

Création et édition d'un carnet de vacances : recueil composé de l'ensemble des productions et des découvertes faites par les vacanciers (textes, illustrations, land art, observations naturalistes).


Actions culturelles »

preload