Terre de rien

Spectacle musical et d’objets

Tout public dès 4 ans

Synopsis

Une rencontre autour de la terre, celle que nous partageons, celle que nous tentons tant bien que mal de comprendre. Aloïs, explorateur naturaliste à tendance cartésienne, parcourt le monde. Il recense ce qu’il y trouve avec la précision d’un archiviste. Devant lui, s’ouvre un univers inconnu, un monde qu’il ne comprend pas : une serre au coeur d’un jardin surprenant d’où surgissent de drôles de plantes faites de sons et de rythmes. Il ne le sait pas mais, il se trouve sur le territoire de BarthoO ; jardinier musicien reclus du monde en quête d’harmonie. Pas à pas, les deux personnages vont aller à la découverte l’un de l’autre et c’est la terre qui sera le terreau de leur rencontre. Malaxée par les mains d’Aloïs, fertilisée par les sons de BarthoO, la terre se transforme et de la matière jaillit des histoires, leur histoire.

Note d’intention

Terre de rien a pour origine une récolte réalisée auprès d’enfants d’écoles maternelles et primaires. À la rencontre du regard des enfants, cette récolte raconte leur capacité à se nourrir de ce qui les environne pour ouvrir la porte de l’imaginaire et questionner le monde. Dans le jardin, les enfants construisent leur avenir, leur relation avec le vivant qu’il soit humain, animal ou végétal. inspiré de ce travail, Terre de rien a pour objet un retour à la terre, un voyage initiatique et une rencontre improbable provoquée par l’imaginaire.

Un retour à la terre (théâtre d’objets) :

Suite à un travail préparatoire avec Céline Laurent (céramiste) l’élément terre prend une place prépondérante dans le spectacle. Lieu de la germination, c’est de la terre que la vie du spectacle naît. Sous l’impulsion du musicien elle sera source de musique et d’univers sonores. Modelée sur scène par le comédien, elle donnera naissance à des tableaux et des personnages, proposant ainsi une mise en abîme de la relation tissée par les deux personnages. ici, l’imaginaire et les sens sont en jeu. ils sont la semence destinée à inviter le spectateur dans une expérience sensorielle liée à l’enfance, au présent et à l’avenir, un voyage à la découverte de soi et de l’autre.

Un voyage initiatique :

Là encore, la terre intervient, c’est à travers sa transformation sur scène que le voyage se matérialise. Entre la terre et le comédien-manipulateur, une relation se crée et du mouvement de l’un dépend l’évolution de l’autre. Passant d’une forme à une autre, communiquant différentes énergies en fonction de ce que traverse les personnages, elle évoque la découverte de soi, la découverte de l’autre et les grande émotions qui l’accompagnent.

Une rencontre improbable :

Le spectacle met en scène un espace vivant ; une serre abritant des plantes surprenantes, sonores, réagissant à la présence humaine et mises en harmonie par leur jardinier. Dans cette espace, deux personnages vont se rencontrer guidés par les plantes et la terre. L’un des deux appartient à un monde de mots et d’étiquettes, l’autre à un monde de sons et de rythmes. L’un archive les choses, l’autre cherche à les mettre en harmonie. L’un est doté de la parole, l’autre de la musique. Entre eux la terre. L’imaginaire et le jeu servent de passerelle qu’ils n’auront qu’à traverser pour se retrouver dans cette terre, sur cette terre.

Écriture : Robin Maso et Florent Caurtenet

Mise en scène, interprétation et manipulation de la terre : Robin Maso

Création musicale et interprétation : Florent Cautenet

Scénographie : Robin Maso et Éric Delacroix

Création des scultpures : Robin Maso et Céline Laurent

Accompagnement du travail de la terre : Céline Laurent

Costumes : Louise Corseret

Création et régie lumière : Aurélie Bernard

Regards extérieurs : Laurence Mellinger et Céline Laurent

Teaser video : Nathalie Jacquemin

Conception graphique : Deux, Trois barbouilles

Crédit photos : Jean Charles Thomas

Cliquez sur les liens suivants pour télécharger les pdf :

Dossier de diffusion

Plaquette du spectacle